exercices de théâtre – Le corps

Le corps est sur scène, le spectateur le voit, et l’acteur l’a à sa disposition, pour sa plus grande joie ou, parfois, pour son malheur !

Selon les âges, et selon les acteurs, le corps ne sera pas aussi simple à approcher, par les jeux ou les exercices !

Il faut à tout prix rester bienveillant et ne pas forcer le contact !

cela peut être brutal, de voir sa bulle de sécurité malmenée !

les exercices liés au corps sont très variés :

de fait, le corps est toujours là, il est donc toujours investi et sollicité, même s’il ne s’agit que de rester debout sans bouger.

mais chacun d’entre nous a ses barrières, sa bulle de protection : elle est indispensable car elle nous permet de nous respecter dans notre intégrité et de respecter l’autre dans son intimité.

exercices de corps
exercice de corps

A travers les exercices de corps il va s’agir :

de permettre au participant d’éprouver les limites de l’autre, et les siennes, et de les comprendre afin de pouvoir en jouer avec bienveillance et respect.

Tout d’abord il faut comprendre que soi et l’autre, sommes pareils : mêmes jambes, mêmes bras, et mêmes inhibitions.

Avec le jeu du miroir, puis celui du miroir de groupe :

on propose au participant de comprendre le rythme de l’autre, ses possibilités de mouvements, et d’essayer de se synchroniser avec lui.

de plus, il doit tenter de lâcher prise en trouvant des mouvements variés et anachroniques qui sont souvent source de rire pour les jeunes.

exercice de corps
exercice de corps

Puis vient le temps du contact :

aller toucher l’autre n’est pas une démarche anodine, le jeu de la sculpture leur permet de s’essayer à la mise en place du corps de l’autre dans une mise en scène fixe.

le corps est objet, on doit entrer en contact avec lui de manière indirecte : pour un autre but que le corps lui-même.

Pour les participants plus âgés, le jeu du sosie est déjà une étape plus marquée :

car il est alors nécessaire d’être dans un contact plus rapproché, afin de réussir, à l’aveugle, à reproduire la position qu’à pris son partenaire : on cherche où sont les bras, où sont les jambes, où est la tête. Le respect et la bienveillance sont au cœur de cet exercice.

exercice de corps

enfin, il s’agit également de dé-sacraliser le corps :

le rendre tordu, le rendre laid, le rendre ridicule. le transformer en un outil dont on va pouvoir jouer, et dont on ne subit plus les inhibitions et les timidités.

les jeux basés sur le monstre ont cet objectif.

Crédit photo et illustration : Freepic