petit texte

Les semaines sont courtes, les séances d’atelier théâtre sont courtes, les soirées de représentation prévues pour présenter les travaux passent trop vite.
J’ai fait ma spécialité d’écrire des textes de théâtre drôles et courts afin de me permettre, et de vous permettre, de répondre au plus près aux contraintes de nos activités. Une petite pièce de théâtre est le noyau solide d’un spectacle de théâtre adapté aux groupes d’enfants, car elle ne devient pas pesante dans la création. Un texte de théâtre court ne devient pas un objet lourd et peu pratique, qui vient influencer tout le travail d’atelier, tout le rythme de la soirée.
On peut en rajouter à des petits textes, on peut difficilement réduire un grand texte. Utiliser des textes courts permet de rester maître de la soirée, du nombre de groupes présentés, et de ne pas faire trop de compromis avec la pièce de théâtre.

Affichage de 1–16 sur 45 résultats


Deprecated: get_woocommerce_term_meta est obsolète depuis la version 3.6 ! Utilisez get_term_meta à la place. in /home/www/client/www/CPT138/wp-includes/functions.php on line 4859

Deprecated: get_woocommerce_term_meta est obsolète depuis la version 3.6 ! Utilisez get_term_meta à la place. in /home/www/client/www/CPT138/wp-includes/functions.php on line 4859

d'autres textes sont accessibles en bas de page

 

Une petite pièce de théâtre est une belle ouverture de rideau à un spectacle plus grand. J’ai pu faire jouer jusqu’à six groupes dans la même soirée avec des pièces de théâtre d’une vingtaine de minutes. Et pouvoir créer l’événement pour 80 enfants en une seule soirée est très pratique pour une association de théâtre qui ne peut multiplier les occupations de salle ou les soirées disponibles pour les familles. Surtout sur des périodes de l’année ou les kermesses et les galas de danse se multiplient.

Je garde l’idée que cela ne doit pas devenir encombrant, et que l’expérience de théâtre doit rester un moment léger, ludique et valorisant pour les jeunes actrices et les jeunes acteurs.

C’est pourquoi j’ai également pris le parti de proposer des textes drôles, légers, peu anxiogènes. Je ne crois pas que l’auteur doit absolument se faire plaisir et ne pas tenir compte de la finalité de son œuvre. J’ai fait le choix de toujours garder en priorité la mise en avant et la valorisation de l’acteur. Car une pièce de théâtre doit laisser une trace positive dans l’esprit de l’enfant : s’il fait rire son public, s’il est touchant, s’il a le bon mot ; alors les spectateurs le lui rendront dans des réactions positives : les sourires, les rires, les applaudissements… il est tellement agréable pour l’enfant d’entendre les retours positifs sur les belles entrées sur scène, sur les gags qu’il a joué, sur les répliques cinglantes et drôles qu’il a lancées sur scène. Alors l’enfant a gagné son expérience. Il en ressort grandit du retour positif d’un monde qui peut lui sembler si grand, si inquiétant, si jugeant.

Pour moi, le texte de théâtre n’est pas sa propre finalité, il vient servir l’acteur afin que celui-ci puisse faire passer un message : « écoutez ce que je raconte » « voyez de quoi je suis capable ». Un enfant valorisé est un enfant sécurisé, qui poursuivra son évolution enrichi d’un souvenir positif sur ce qu’il est capable de produire.

Une pièce de théâtre courte comique n’est pas une histoire ridicule. C’est juste la manière de traiter de sujets avec légèreté, quel que soit la gravité des thématiques abordés. Molière abordait des thèmes de société extrêmement grinçants pour son époque, mais c’était de la comédie.

Avec modestie, je tâche de faire de même, en allant chercher des thématiques qui vont parler aux enfants et à leurs familles, des thématiques qui dans la vie réelle pourraient générer de la souffrance ou des questionnements difficiles : les secrets de famille, le harcèlement, les déboires de l’adolescence, le pouvoir, les contes de fée, le féminisme, l’autorité, la guerre… et en replaçant ces thématiques au cœur de petits textes drôles qui peuvent, si on le souhaite, permettre le débat, mais avec le sourire.

Ainsi je vous propose même des pièces de théâtre courtes pour deux personnages, comme de petits sketchs, qui vont eux-mêmes questionner ou plusieurs facettes de notre monde, au travers d’une situation qui ne dépasse pas les trois pages.

Nous vivons dans un monde qui nécessite de la souplesse, de la fluidité, car il est plus rapide et plus chargé qu’il ne l’a jamais été : il nous suffit de regarder le rythme hebdomadaire de nos enfants. Chacun de vos projets est unique et original, et possède ses propres contraintes, ses propres nécessités : mes textes courts et drôles peuvent vous aider à servir votre projet.