textes de théâtre

Au cours de mes nombreuses années d’encadrement de groupes, il m’a fallu, à chaque fois, créer des textes de théâtre adaptés à chacune de ces petites troupes.

des textes de théâtre à jouer, dans le cadre d’un atelier théâtre, doivent répondre à plusieurs critères :

La distribution du groupe (nombre d’acteurs, et ration garçons/filles) ; la durée souhaitée (toutes les soirées de spectacle ne se ressemblent pas) ; cela doit leur ressembler (les enfants ou les ados doivent pouvoir porter le texte sans se sentir déconnecter de ce qu’il raconte) ; il doit avoir un propos (il faut éviter les histoires creuses qui ne mènent à rien).

Il ne me reste qu’à vous souhaiter une belle visite, et de trouver votre bonheur dans les pièces de théâtre qui s’y trouvent.

Affichage de 1–16 sur 103 résultats

Il doit convenir à la distribution du groupe, les groupes peuvent varier de 6 à 15 participants, plus pour des groupes scolaires (jusqu’à 30 acteurs selon les classes) … Ajuster une distribution en dédoublant des personnages, en en fusionnant d’autres, afin d’être raccord avec son groupe parce que le texte que l’on souhaite ne convient pas en nombre de personnages, est une entreprise longue et laborieuse.

Il doit convenir au ratio garçon/fille qui compose le groupe : les enfants ne devraient pas être forcé de jouer une fille ou un garçon en fonction des besoins de la pièce de théâtre, mais parce qu’ils en ont envie. Un garçon, ou une fille, doivent pouvoir se montrer sur scène en assumant pleinement le personnage qu’ils incarnent. Et qu’il soit de leur sexe peut être important pour eux. Bien entendu, ils peuvent trouver ça amusant de jouer le travestissement. Mais cela doit être leur choix. La distribution des personnages ne doit pas être un écueil au plaisir que prendront les actrices et les acteurs à porter le texte de théâtre.

Il doit respecter la durée souhaitée pour la soirée de représentation (présenter deux groupes ou en présenter quatre dans la même soirée ne réclame pas la même durée de spectacle, surtout si les âges sont variés.) Selon mes expériences, j’ai eu besoin de textes de 20 minutes, de 45 minutes, … des mix 20-30-40… tous les cocktails sont envisageables quand on vise la valorisation de l’expérience de théâtre des jeunes participants. Leurs spectateurs auront plus de difficultés à rester enthousiastes après trois heures de représentations. Des soirées de 2 heures, entracte compris, m’ont toujours semblé un bon compromis pour garder la fraicheur du moment et le plaisir des gens sans leur épuisement.

Ce doit être une pièce de théâtre qui leur ressemble : Les enfants acceptent tout ce qu’on leur propose, mais venir avec une langue qui ne leur parle pas, un tragique qui ne leur correspond pas, cela peut être dommage. Ils doivent avoir plaisir à raconter des histoires qui leur plaisent et qui parleront à leurs spectateurs. Mes textes de théâtre n’ont pas vocation à être des objets sacrés qui se regardent eux-mêmes. Ce sont des outils et des histoires dans lesquelles les jeunes trouveront leur place. Le rythme doit être soutenu, le style abordable et fluide, les univers ludiques ; Mes textes de théâtre doivent faire écho à leur univers de langage et de jeu, à leur quotidien pour qu’ils se sentent en capacité de les défendre sur scène. Les jeunes acteurs ne viennent pas servir la pièce de théâtre, c’est la pièce de théâtre qui vient servir les jeunes acteurs. A charge pour eux, en grandissant, d’aller vers de nouvelles et plus osées expériences théâtrales.

Il doit avoir quelque chose à raconter : une pièce de théâtre à jouer ne doit pas être qu’un prétexte à mettre des jeunes sur scène. J’ai la conviction qu’elle doit tenir un propos, porter un message ou poser une question. Elle doit refléter des questionnements actuels ou des situations parlantes pour les jeunes actrices et les jeunes acteurs, tout comme pour leur public. L’histoire d’une princesse retenue par un sorcier ? D’accord, mais si on y traite de la libération de la femme, et de la question des rapports garçon/fille. Des histoires d’adolescents, très bien, mais si on y parle de ce qui fait tension : sentiments, suicide, drogue, collège, avenir, rapports sociaux… le tout avec une forte dose de légèreté qui permet d’aborder tous les thèmes sans plomber le spectacle. Je trouve dommage de proposer une pièce de théâtre à des enfants, et de les voir jouer les aventures de Ronron le hérisson et Panpan le lapin à la découverte du potager… Il y a tellement mieux à raconter avec un texte de théâtre.

Au bout du compte, les textes en ligne que vous trouverez sur ce site auront été écrits pour un groupe concret, pour un projet rel de pièce de théâtre. Ces textes de théâtre à jouer auront suivi ces objectifs en temps réels car ils ont été joués. Ce ne sont pas des textes de théâtre écrits pour attendre la chance de rencontrer leur metteur en scène. Ce sont des outils utilisés et éprouvés.

Je les ai écrits, je les ai faits jouer, puis je les ai mis en ligne. Et ils ont eu de nouvelles vies dans toute la francophonie, mes textes de théâtre ont été montés au Québec, en Inde, en Lituanie, en Russie, en France, en Espagne, au Congo, au Sénégal, au Maroc, en Tunisie… La liste n’est pas exhaustive. Proposer des textes de théâtre en ligne, c’est leur donner la possibilité de rencontrer des projets dans le monde entier, et c’est une chose magnifique. C’est une chance incroyable de pouvoir échanger quelques mails avec des animatrices et des animateurs, des professeurs de toutes nationalités, qui auront été séduits par mes histoires et mon style d’écriture.

Je continue encore à animer des groupes de théâtre de tous âges, et je continue donc à leur écrire de nouvelles histoires ; ainsi chaque année, une douzaine de nouveaux textes viennent s’ajouter à la liste déjà longue de pièces de théâtre à jouer que je vous propose.